Association

Capture d’écran 2019-04-09 à 09.45.45L’Association En Temps a été créée le 23 juillet 2001.
C’est une Association de type Loi 2001, à but non lucratif, qui s’inscrit de par ses missions et son engagement dans les directives de la Loi du 02 janvier 2002, rénovant l’action sociale et médico-sociale, celle du 02 mars 2007, dite réforme de la protection de l’enfance et complétée par la Loi du 14 mars 2016, relative à la protection de l’enfant, ainsi que dans la politique définie par le schéma Départemental de la protection de l’enfance de Seine Saint Denis.
Depuis sa création, l’Association a vu ses projets évoluer.
En effet, pratiquement dès son ouverture, l’Association, qui avait pour objectif initial d’accueillir des jeunes mineurs en grandes difficultés, a répondu à la demande du Département sur la nécessité d’accueillir également des jeunes mineurs et majeurs étrangers isolés. Les premiers qui arrivaient sur le Département.
De 2001 à 2003, ces jeunes, très différents dans leurs besoins et dans leurs projets, se sont côtoyés au quotidien, ont partagé les mêmes locaux et ont bénéficiés des mêmes dispositifs scolaire et d’insertion ainsi que des professionnels.
En 2003, l’Association a décidé de différencier ces deux populations très dissemblables dans leur prise en charge et de créer deux services spécifiques. C’est ainsi qu’est né le service d’accueil MIE.
Puis en 2008, le service des jeunes en grandes difficultés ferme à la demande du Département.
Au vu de l’afflux migratoire grandissant l’Association décide d’orienter ses actions exclusivement auprès des mineurs et majeurs non accompagnés.
L’Association s’est alors organisée autour d’une pluralité de compétences avec pour missions d’accueillir, de protéger et d’accompagner ces jeunes précarisés dans leur devenir.
En 2011, l’association crée le service de suite afin de répondre à ma demande du Département de créer des places pour les jeunes majeurs isolés en fin de parcours.
En 2017, le flux migratoire des jeunes mineurs non accompagnés continue d’augmenter considérablement. Le Département demande alors à l’Association une extension de 24 places sur le service d’accueil MIE.
En 2018, l’extension de ces 24 places s’est mise en place par le biais d’une montée en charge progressive sur les six premiers mois de l’année.
L’Association s’est saisie de cette extension pour repenser son projet et restructurer son dispositif d’accompagnement. C’est ainsi, qu’à l’issue de l’extension, l’Association a scindé son service d’accueil MIE, qui devenait trop important à gérer avec 74 jeunes, en deux services : un d’accueil pour les primo-arrivants et un autre d’insertion pour les jeunes prêts à rentrer dans leurs projet professionnel.
Ainsi, avec l’ouverture, en septembre 2018, de nouveaux locaux, s’est dessinée la perspective d’un nouveau projet d’Établissement. En effet, afin d’inscrire les jeunes dans une continuité de parcours et d’accompagnement, l’Association a mis en place un dispositif de trois services venant répondre aux besoins des jeunes d’évoluer. UN jeune qui arrive à En Temps peut passer d’un service à un autre en fonction de là où il en est, de sa maturité et de son évolution.
Début 2019, consciente des besoins accrus du Département, qui doit faire face à l‘arrivée exponentielle des jeunes mineurs non accompagnés, l’Association a répondu à l’appel à projet du Département. Elle a été retenue pour 40 places dont 25 en prise en charge globale et 15 en accueil de jour. La mise en œuvre a commencé en avril, avec une montée en charge progressive sur 6 mois.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑