Hébergement

L’hébergement a une place primordiale tout au long de la prise en charge du jeune car il est un des premiers supports de travail dans l’accompagnement vers l’autonomie. Ainsi, nous accompagnons le jeune et travaillons avec lui tous les points inhérents à sa vie et à ses besoins au quotidien, des plus basiques comme l’hygiène et l’entretien de son lieu de vie, jusqu’à l’établissement d’un dossier de demande de logement social à la mairie.
Le dispositif d’En Temps propose plusieurs modalités d’hébergement : familles logeuses, chambres d’hôtel, appartements copartagés, studios, FJT ou ALJT et résidences sociales pour étudiants et jeunes professionnels.
Le choix de l’hébergement s’évalue selon l’âge du jeune et son degré d’autonomie au regard de son parcours existant avant et pendant En Temps.

  • La famille logeuse : il s’agit d’un contrat locatif avec une famille, élaboré et mis en place par l’Association. Le jeune bénéficie de cet accueil du fait de son jeune âge d’une faible autonomie de son besoin d’encadrement et de soutien humain et rassurant. Ce dispositif offre la possibilité d’appréhender de nouvelles habitudes culturelles.
  • L’hôtel : L’hébergement en chambre d’hôtel est proposé à des jeunes capables de vivre seuls, même si plusieurs jeunes de l’association sont hébergés dans le même hôtel.
  • L’appartement copartagé : L’hébergement copartagé est proposé à des jeunes qui ne sont pas encore en capacité de vivre seul et qui ont le potentiel de s’organiser en collectif autour d’un lieu de vie.
  • Le studio : Cet hébergement peut être utilisé pour des jeunes qui ne supportent pas le collectif ou qui sont déjà très autonomes.
  • Les FJT : L’accueil en foyer de jeunes travailleurs marque une évolution dans le parcours d‘insertion du jeune. Lorsque les jeunes sont engagés dans leur formation professionnelle, nous travaillons à les orienter en FJT. Nous avons développé un partenariat avec les FJT de Paris. En outre c’est l’aboutissement du projet social du jeune et la possibilité d’accès à un logement de droit commun en prévision d’une sortie de nos services.
  • La résidence étudiante : Ce mode d’hébergement de droit commun ayant tendance à se développer sur notre territoire, de plus en plus de jeunes ont l’opportunité d’y accéder.

Pour chacune de ces modalités d’hébergement, nous demandons au jeune de constituer une caution, première forme d’économie.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑